De Banketgroep fabricant de biscuits de Tilburg fusionne avec un groupe français

Actualités |  01 décembre 2016

Quotidien « de Volkskrant » paru le 26 juin 2016, traduit du néerlandais

   

« La fusion entre Poult et De Banketgroep devrait nous permettre de grandir rapidement et d'accélérer notre développement à l'international, plus particulièrement dans les pays d'Europe du sud. C'est totalement en adéquation avec nos ambitions de développement au niveau européen » a annoncé Kees Krikke, directeur de l'entreprise de Tilburg, dans le communiqué de presse annonçant la fusion.

En plus des biscuits aux œufs et des gaufres au sirop, De Banketgroep fabrique aussi des boules meringuées au chocolat connues auparavant sous le nom de "têtes de nègre" et des Kanjers-koek, biscuits en portions individuelles qui sont distribués dans les distributeurs automatiques. Annuellement, c'est plus de 200 millions de produitsqui sont vendus par le biais des supermarchés.

La reprise du fabricant de biscuit de Tilburg est la troisième opération ayant lieu dans un très court laps de temps dans le monde de la biscuiterie néerlandaise. Début juin l'entreprise familiale Groningue Borgesius a repris son concurrent Bakkersland. Ce nouveau géant de la fabrication de biscuits, au chiffre d'affaire de 500 millions d'euros, livre sa production aux grandes chaines de supermarchés comme Albert Heijn et Jumbo. 

Le français Qualium était déjà intéressé par la reprise de Continental Bakeries, producteur entre autres des toasts Haust et des biscuits Bussink Deventer, mais Continental Bakeries a été finalement repris par le fond de Private Equity de la banque d'affaires Goldman Sachs.

De Banketgroep de Tilburg possède 6 boulangeries qui emploient 400 personnes. En 2015 ils ont généré un CA de 120 millions d'euros. Près de la moitié de ce CA - 54% - provient du marché européen, le reste des Pays-Bas.

Selon le journal professionnel Distrifood, l'Angleterre est le marché européen principal du fabricant de biscuits. 

Le boulanger Toulousain fabrique lui, en plus des biscuits et des tartes, des viennoiseries pour le petit déjeuner. Environ 800 personnes réparties sur 5 sites de fabrication travaillent à leur création. 15% Des 180 millions de CA proviennent de l'export. 

1200 employés vont travailler dans cette nouvelle structure franco-néerlandaise : ils sont répartis sur 11 sites. Par année ce groupe produit 100 000 tonnes de biscuits pour un CA de 300 millions.

« C'est la première étape dans la création d'un leader européen de la fabrication de biscuits de marques distributeur qui devrait, d'après Guillaume Peroz du fond d'investissement français, se concentrer ensuite sur des acquisitions en Europe de l'Ouest.

 

Acerta, symbole d'une réussite néerlandaise

Actualités |  01 décembre 2016

   
Quotidien «?Het Financieele Dagblad?» n°253 du samedi 22 octobre 2016, traduit du néerlandais

La fermeture en 2010 de Organon, la filiale néerlandaise de Merck & Co (connue en Europe sous le nom de MSD) fut une grosse déconvenue pour la ville d'Oss et la région du Brabant. Cependant deux anciens employés de Organon Allard Kaptein et Tjeerd Barfont su transformer cette déconvenue en opportunité?: ils ont créé leur propre entreprise. Celle-ci se spécialise dans la technologie covalente pour le traitement de la leucémie lymphoide chronique, sous le nom de "Covalution Pharma". Kaptein et Barf ont minutieusement préparé leur business plan, y investissant l'intégralité de leurs indemnités de licenciement et des heures de travail acharné.        
 
Après les doutes des débuts provoqués par l'absence d'investisseurs, nos deux entrepreneurs reçoivent finalement une offre d'Edward van Wezel créateur de BioGenerationVentures, un fond spécialisé dans les investissements à risque. Celui-ci est très enthousiaste de la chance unique qui se présente à lui, de travailler avec des professionnels issus du monde de l'entreprise, quand la majorité de ses projets sont normalement portés par le monde académique. Seul problème?: les licences nécessaires à la production des médicaments utilisant la technologie covalente sont encore la propriété de la société MSD. Il faudra tout le poids de BioGeneration Ventures à la table des négociations pour acquérir les droits et lancer le projet un an plus tard.

L'orientation internationale de van Wezel permet en 2012 la rencontre de trois scientifiques américains qui perçoivent la valeur de la start-up néerlandaise, et rejoignent l'aventure?: ils sont eux-aussi versés dans le domaine de la technologie covalente et amènent avec eux une parfaite connaissance des tests cliniques et des médecins spécialistes du traitement de la leucémie lymphoide chronique. La fusion de leurs entreprises respectives donnera naissance à Acerta, contraction de Allard, Cisco, Edward, Raquel, Tjeerd et Ahmed. Les américains apportent également avec eux plusieurs investisseurs importants. Fin 2013, de plus en plus d'investisseurs rejoignent Acerta qui lèvent ainsi une dizaine de millions d'euros, permettant les premiers essais cliniques du composant actif de son nouveau produit, l'acalabrutinib, sensé traiter le cancer du système lymphatique.

90% des tests cliniques sont concluants?: l'acalabrutinib permets à des patients en stade terminal de jardiner après seulement un mois de traitement. 75% des tumeurs disparaissent du système lymphatique. Acerta, qui travaille dans un marché très compétitif, doit se faire discrète?: le géant américain Pharmacyclics, leur principal concurrent, est lui-aussi très avancé dans ses recherches. Fin 2015 et sous l'avalanche d'investissements qu'elle reçoit (375 millions d'euros sont déjà levés en mai) Acerta doit se révéler au grand jour dans la plus grande conférence annuelle mondiale sur le traitement du cancer du sang.

Plutôt que de distribuer elle-même son médicament, comme le voudrait une partie des investisseurs, Acerta est revendue à l'entreprise pharmaceutique anglo-suèdoise AstraZeneca pour 4 milliards de dollars. « Une somme pareille, c'est un rêve de gosse qui se réalise, la plus grosse acquisition jamais réalisée d'une entreprise biotechnique non-cotée » s'émerveille Edward van Wezel.

A la question combien d'argent avez-vous touché??", nos deux scientifiques ne fourniront pas de réponse. « C'est la nouvelle vie de nos patients qui est notre plus grande récompense», conclut Allard Kaptein. 
Tjeerd Barf et Allard Kaptein travaillent à présent pour AstraZeneca où ils supervisent de A à Z la chaine de production du médicament. L'ouverture des Pays-Bas sur le reste du monde, l'esprit d'entreprise et le pragmatisme sont certainement des qualités néerlandaises à l'origine du succès de cette histoire. Aujourd'hui AstraZeneca a des plans ambitieux qui devraient pérenniser l'activité de Acerta sur Oss et le Brabant, puisqu'elle devient le spécialiste des recherches sur le cancer du sang du groupe AstraZeneca.

 

Ces Français résidant à l'étranger : quelles sont leurs motivations et leurs relations avec la France ?


Enquête IPSOS 5 Octobre 2015

Selon les estimations, on dénombre entre 1,5 et 2 millions de Français établis à l'étranger, une population en croissance continue depuis plusieurs années. Pourtant, peu d'études sont réalisées auprès de cette cible qui reste assez méconnue. Pour cette raison, Ipsos et la Banque Transatlantique  se sont associés pour mener une grande consultation auprès des Français établis hors de France. Les résultats ont été dévoilés dans le cadre du colloque organisé par Hélène Conway-Mouret, Sénatrice représentant les Français établis hors de France, au Palais du Luxembourg le lundi 5 octobre 2015.


LE TRAVAIL CONSTITUE LA PREMIÈRE MOTIVATION DE L'EXPATRIATION

38% des personnes interrogées dans l'enquête expliquent que c'est pour progresser dans leur vie professionnelle qu'elles sont parties vivre à l'étranger. Cela se voit dans le profil des Français établis hors de France : 74% d'entre eux sont des actifs occupés (alors qu'ils ne représentent que 54% de la population française selon l'Insee). Contrairement à une idée reçue, l'écart entre le taux d'activité des hommes (77%) et des femmes (69%) est plutôt limité.

LA DURÉE DES SÉJOURS À L'ÉTRANGER EST LONGUE

46% des personnes interrogées ont quitté le territoire national depuis 6 à 20 ans, 28% depuis plus de 20 ans. L'allongement de la durée des séjours s'explique notamment par le fait que les contrats de détachement se font de plus en plus rares : 67% des salariés résidant à l'étranger ont trouvé un travail sur place et bénéficient d'un contrat de travail local.

LES PERSPECTIVES DE RETOUR SONT IMPRÉCISES

Seule la moitié (50%) des personnes interrogées pensent rentrer en France un jour, un retour « possible » pour 35%, mais « certain » pour seulement 15%. Surtout, lorsqu'ils pensent à leur retour en France, c'est un sentiment d'inquiétude qui prévaut chez les Français de l'étranger (42%), signe qu'il existe de nombreux freins à revenir en France

Surtout, lorsqu'ils pensent à leur retour en France, c'est un sentiment d'inquiétude qui prévaut chez les Français de l'étranger (42%), signe qu'il existe de nombreux freins à revenir en France.

POUR AUTANT, LES FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER CONSERVENT DES LIENS ÉTROITS AVEC LA FRANCE, SA LANGUE, SA CULTURE ET SON ACTUALITÉ, TANT DANS CE QUI FONDE LEUR IDENTITÉ PERSONNELLE QUE DANS LEUR VIE QUOTIDIENNE

71% d'entre eux parlent le français tous les jours ou presque, 42% suivent l'actualité politique française quotidiennement, 42% écoutent les radios ou regardent les chaines de télévision françaises à la même fréquence. Enfin, 63% consomment des produits alimentaires typiquement français ou de marque française au moins une fois par semaine. Le sentiment d'appartenance à la communauté nationale reste très marqué, y compris chez ceux qui ont quitté la France depuis longtemps : 52% des Français établis hors de France se sentent avant tout citoyen français (contre 40% autant citoyen français que citoyen de leur pays de résidence), 42% de ceux qui ont quitté la France il y a plus de 20 ans.

ENFIN, LES FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER CONSIDÈRENT QU'ILS ONT UN RÔLE À JOUER POUR LA FRANCE, EN PARTICULIER SUR UN PLAN ÉCONOMIQUE 

72% d'entre eux s'accordent à dire que la présence de nombreux Français à l'étranger est un atout pour la France, 88% que les Français de l'étranger ont un rôle à jouer dans la promotion de la culture et des produits français à l'étranger. Enfin, ils sont unanimes pour dire qu'à leur retour, les Français de l'étranger devraient partager leur expérience et leurs idées car elles peuvent être utiles à la France, un souhait qui suppose que leur expérience internationale soit mieux reconnue et valorisée.

 

Les Pays-Bas inaugurent la machine créant les plus grandes vagues artificielles au monde.

Les Pays-Bas viennent d'inaugurer un dispositif capable de créer les plus grandes vagues artificielles au monde, destiné à tester en "grandeur nature" la solidité de différents types de digues, dunes et autres protections contre les tempêtes.

"Ici, on peut tester ce qui se passe lorsque d'énormes vagues viennent frapper nos digues", a affirmé la ministre néerlandaise des Infrastructures Melanie Schultz van Haegen. La vague de cinq mètres de haut pour l'inauguration cett semaine est venue s'écraser juste au pied de la tribune d'honneur, arrosant ministres et invités d'honneur.

"Au bout du canal, nous avons un mur vertical qui avance et recule, et qui donc fait de très grandes vagues", explique à l'AFP Bas Hofland, expert en structures côtières au sein du projet.

Cette plaque en métal de 7 mètres de haut mue par quatre pistons surpuissants permet de créer des vagues dans un canal long de 300 mètres, large de 5 mètres et profond de 9 mètres et demi.

Le "Delta Flume" est couplé à un réservoir de 9 millions de litres d'eau, soit quatre fois la capacité d'une piscine olympique, qui peuvent être pompés à une vitesse de 1.000 litres par seconde.

"Certaines parties des Pays-Bas sont situées sous le niveau de la mer, donc les protections contre les inondations sont une des questions principales dans ce pays", ajoute M. Hofland.

"Nous voulons donc tester les digues et les dunes, mais ce n'est pas possible de le faire à petite échelle, donc nous devons le faire avec des digues et dunes grandeur nature, et c'est ce que nous pouvons faire ici avec cette installation", souligne-t-il.

Les Pays-Bas, dont la moitié de la population vit dans des territoires situés sous le niveau de la mer, sont coutumiers des innovations en terme de protection contre la montée des eaux et les tempêtes.

"L'eau et la logistique sont des secteurs dans lesquels les Pays-Bas sont mondialement connus", a affirmé la ministre.

Après des siècles de lutte contre les océans, son pays se targue d'être le "delta le plus sûr du monde", grâce à un réseau unique de milliers de kilomètres de digues et dunes, ainsi que grâce à des dispositifs anti-tempête.

L'un d'eux, l'Oosterscheldekering, mesure en tout près de 9 kilomètres de long. Il est notamment constitué de 64 "portes" en métal d'environ 42 mètres de large chacune pouvant être fermées en cas de tempête.

 

Pays-Bas :  Le saviez-vous ??

16.902.103 habitants 
Plus de 80 restaurants hollandais ont au moins une étoile Michelin.
Les Pays-Bas ont la plus grande densité au monde de musées au mètre carré.
Les Hollandais sont les plus grands du monde : 1,83 m en moyenne pour les hommes, et 1,70 m pour les femmes 

Le dicton hollandais « Être normal, c'est déjà assez fou comme ça », va aux Hollandais comme un gant

Depuis 1901, 16 Prix Nobel ont été attribués à des Hollandais

Le football est le sport national

Le football féminin est le sport jouissant actuellement de l’essor le plus important en Hollande

Avec plus de 18 millions de bicyclettes, les Pays-Bas possèdent la plus forte densité de bicyclettes au monde – 84 % des Hollandais ont un vélo ou plus. Pour plus d'informations, voir : Stichting Landelijk Fietsplatform 

L’île de Terschelling, dans la mer des Wadden, est la plus grande commune des Pays-Bas en termes de superficie – 712,98 km2. En comparaison, la plus petite commune de Rozenburg couvre seulement 6,5 km2.

Avec 757 861 habitants, Amsterdam est la plus grande ville néerlandaise. 

Nieuwerkerk aan den IJssel, située à 6,76 mètres sous le niveau de la mer, est la ville de plus basse altitude du pays.

Vaals, avec 322,5 mètres d’altitude, est le point culminant des Pays-Bas et est également le point d'intersection de l'Allemagne, des Pays-Bas et de la Belgique 

La veille de la Saint-Nicolas, le 5 décembre, est la plus grande fête traditionnelle des Pays-Bas

Les Pays-Bas sont le pays où l'on consomme le plus de réglisse au monde (en moyenne 32 000 tonnes par an) 

26 % du territoire est situé sous le niveau de la mer.

3 % du territoire est constitué de parcs nationaux 

Aux Pays-Bas, toute personne de 14 ans ou plus doit avoir sur elle une pièce d'identité

 Le tourisme ne représente pas moins de 3 % du PIB

Il y a en Hollande 1 466 134 vaches (2008). Elles produisent 10 milliards de litres de lait.

 En moyenne, un Hollandais consomme 14,3 kilos fromage par an.

Les Pays-Bas comptent 1048 moulins à vent et 108 moulins à eau

Les Pays-Bas exportent 500 000 tonnes de fromage par an.

 

Le corbeau et le mastic 

Non, ce texte n’est pas un plagiat ridicule de  la belle et si instructive fable de Jean de la Fontaine “Le corbeau et le renard” mais plutôt un conseil, voire un avertissement, à celles et à ceux qui ont l’intention de faire des travaux de peinture de l’extérieur de leur maison.

Peut-être, êtes-vous déjà au courant , pour nous ce fut une découverte totale.

Voici  notre histoire, au printemps dernier  le mastic et la peinture de l’extérieur des fenêtres de notre maison ont été refaits.

Un matin très tôt,  mon mari entend cogner aux fenêtres de la salle de séjour  qui descendent jusqu’au ras du sol. A sa surprise un corbeau frappe à la vitre, un corbeau en fait c’était une famille de 4 ; nous n’en avons jamais eu dans le jardin mais pourquoi pas puisque nous habitons à la campagne. Nous déduisons que le corbeau se reflète dans la vitre  et que, comme la plupart des oiseaux , il y voit un rival, l’incident est clos .

Dans la journée , alors que j’arrose les plantes assoiffées par ce printemps très chaud et très sec, je longe les fenêtres et surprise, désagréable surprise, j’aperçois des taches brun clair sur le  rebord des vitres,  en m’approchant  je découvre que  le mastic est picoré à toutes les fenêtres.

Tout de suite, nous partons à la recherche d’informations sur la toile. Après avoir tapé  “corbeau et peinture” , à notre grand étonnement, nous découvrons un nombre considérable d’articles à ce sujet.

En fait, le mastic est fabriqué à partir d’une huile dont les corbeaux sont particulièrement friands.

Vraiment on en apprend tous les jours;  le peintre à qui nous commnuniquons nos déboires, à son tour médusé, nous répond laconiquement à la hollandaise:  “het blijft spannend” ( la vie réserve toujours  des surprises)

En effet, une désagréable surprise car toute la peinture doit être refaite.

Nous cherchons un moyen d’éloigner ces corbeaux; au rire de mon mari qui trouve mon idée totalement hilarante,  je m’élance vers eux en ouvrant un parapluie à la couleur vive, non pas rouge celle-là c’est pour les taureaux mais turquoise.

Mon action a porté ses fruits car ils sont partis, sans doute à la recherche  de nouveau mastic à déguster et de pigeons à plumer.

Et voilà qu’en passionnée de la nature et grande  gourmande  je me serais presque laisser  aller à l’envie d’excuser ces diables de corbeaux car le mastic est fabriqué à partir de la sève du lentisque ( espèce de pistachier)  et cette sève a le goût de  la pistache , goût que  j’adore.

Mais,  la réfection des peintures ayant  coûté le prix de  moult et moult glaces à la pistache  un conseil soyez attentifs  car bien sûr:

          “un( e)  homme /femme averti( e) en vaut deux.”

                                                                                                                Violette

 

 

La Paix de Nimègue

Même s'ils ne savent pas où se trouve Nimègue, les écoliers français connaissent la paix de Nimègue dont les traités furent  signés en 1678-1679 à l'Hôtel de Ville.
Après de longs conflits entre autres, entre  la France, l'Espagne, la Suède, l'Angleterre, les villes de Cologne, de Munster, de Brandenburg et de Nimègue, l'Angleterre proposa Nimègue comme lieu où se dérouleraient les négociations de paix entre les  pays impliqués.
C'est alors qu'en 1676 arrivèrent à Nimègue les 50 représentants des pays concernés, accompagnés de leur famille, de leurs domestiques et de leurs secrétaires.
Les Français se distinguèrent par le nombre impressionnant de leurs bagages transportés dans pas moins de 60 chariots.
Le représentant français le plus important, le comte d'Estrades, logeait à la cour de Egmond, chez Johan van Welderen, famille du dernier duc de Gueldre. C'était un bâtiment en forme de L avec une tour où se trouve actuellement la Mariekestraat.
Les pourparlers furent très longs, tout devait être réglé ce qui  entraînait des situations cocaces comme des discussions interminables sur la priorité des pays dans les rues étroites de Nimègue.
L'hiver de 1676/1677 fut très rigoureux et les Français, qui souffraient du froid, provoquèrent un incendie en allumant un grand feu dans le bâtiment attenant à l'Hôtel de Ville brûlant ainsi le plafond de la salle.   
Finalement en 1678-1679 la paix fut signée après presque 3 années de longues et difficiles négociations.
Ces traités mettaient fin à la guerre de Hollande, renforçant le pouvoir de Louis XIV et consolidant  les frontières du Nord de la France. Louis XIV devenait l'arbitre de l'Europe.
Un tableau peint par le Français Henri Gascard représentant les diverses délégations se trouve, actuellement, au musée du Valkhof ; on peut y voir, au premier rang, la Délégation Française composée du Maréchal Godefroy comte d'Estrades, de Charles Colbert marquis de Croissy et de Jean-Antoine comte d'Avaux.

 

Alfred TOMATIS (1920-2001)

Le médecin français ORL Alfred Tomatis  a développé un système d'apprentissage des langues étrangères fondé sur l'écoute.
Sa méthode est  suivíe dans 220 écoles  dans le monde et pour les Pays-BAS à Goes, Groningen, IJmuiden,  Austerlitz (près du Utrecht)
Sa méthode porte sur les sons propres à une langue ; chaque langue en  compte un certain nombre (p.ex : 37 en français, 44 en anglais, etc.)
Suivant Tomatis il est difficile, voire impossible, de reproduire des sons qui n'existent  pas dans sa propre langue.
A partir de cela il a établi un schéma (voir doc. joint) ; vous remarquerez que le français et l'espagnol possèdent un spectre nettement inférieur au russe et au hollandais.
Par cette théorie on pourrait expliquer la difficulté des francophones à parler une langue autre qu'une langue romane.

 

Le drapeau traditionnel des Quatre jours de Nimègue.

La Marche de quatre jours de Nimègue ou, plus court, les Quatre jours de Nimègue (en néerlandais : Nijmeegse Vierdaagse), du nom complet officiel Marche internationale de quatre jours de Nimègue (en néerlandais : Internationale Vierdaagse Afstandsmarsen Nijmegen) est une marche d'endurance organisée chaque année le troisième mardi de juillet à Nimègue (Pays-Bas).

Cet évènement international accueille près de 45 000 participants (dont 5 000 militaires) qui doivent parcourir chaque jour de 30 à 50 kilomètres, quatre jours consécutifs, en circuit en étoile autour de Nimègue. Réputée la marche la plus dure du monde, le slogan de l'évènement est « the Walk of the World » (« La Marche du monde » en anglais)

 

PARIS :  Le premier incubateur au monde spécialisé dans le tourisme

C’est une initiative unique au monde : Paris est la première ville à avoir inauguré un incubateur pour les jeunes entreprises spécialisées dans le tourisme. Une initiative assez cohérente, quand on sait que la capitale française est la première destination touristique mondiale avec 32,3 millions d’arrivées hôtelières en 2013. Le nombre de visiteurs venant de l’étranger a, quant à lui, augmenté de 8,2% en douze mois pour atteindre 15,5 millions en 2013. Ces chiffres justifient à eux seuls la création du « Welcome City Lab ».

 



Agenda du mois

  • Samedi 30 septembre 2017
    Club mamans
  • Samedi 7 octobre 2017
    Nimègue Accueil fête ses 10 ans !