Club de marche

« Retour   |  Date : Mercredi 21 septembre 2016

Exceptionnellement , le parking de Plasmolen n’était pas bondé  et offrait une large place aux participants à la première marche de la saison.

Un bon nombre, empressé de  revoir les autres marcheurs  après ce long été, était arrivé bien avant l’heure et  se congratulait au soleil.                                

D’autres arrivèrent juste à 10h, heure prévue pour le rendez-vous.

Mais comment se faire entendre au-dessus du brouhaha des jacasseries de cette vingtaine de personnes.

Notre guide rappela que lorsqu’elle était au collège, chaque matin il fallait,  avant d’entrer dans la classe, se mettre en rangée double devant la porte, se taire afin d’entonner tous ensemble

la chanson:

“Marchons dans le vent

Du matin levant

Marchons dans le vent

Chantant gaiement.

Marchons dans le vent

Jusqu'au soir couchant

Marchons dans le vent

Chantant."

Mais, vous avez raison  ce sont d’autres temps et revenons à nos moutons ou plutôt à la marche de Nimègue Accueil  et … marchons sous le beau soleil et le ciel azur .

Notre route passera par le Jansberg, la  “Groene Water”, le vieux moulin et les vestiges de la villa romaine à la cime du talus.

Devant le vieux moulin, Delphine se chargea de la photo du  groupe.

Puis,  nous ferons le tour du lac “de Grote Siep” pour rejoindre  cinq kilomètres plus loin le parking.

Sans doute trop de kilomètres pour la “nouvelle” hanche de Lia qui toutefois, après quelques arrêts pour se reposer,  parviendra tant bien que mal à l’arrivée .

Pas simple  quand même de guider ce grand groupe dont les conversations ponctuées d’éclats de rires sont intarissables.    

Heureusement parfois, de très belles  vues arrêtent les flux de paroles et  permettent l’éblouissement.

Un sentier beige sur lequel se dessine le tronc fier et droit des arbres,  où s’accroche  un champignon jaune vif , où une vache alanguie, reste ébaubie devant cette francophonie envahissante. 

Plus loin, après avoir traversé la route nationale  très fréquentée , ce qui effraya les provinciaux parmi nous, le lac avec ses nombreux bateaux,  scintillait au soleil  et rappelait les vacances ;  remettant  alors le sujet sur le tapis, ce qui  permit  de raconter encore une de ces anecdotes toujours incroyable vécue au cours de cette période de l’année .                                                          

Un dernier coup d’oeil sur le canal qui joint le lac à la Meuse  et enfin le parking était en vue;   nous étions tous surpris d’avoir parcouru cette distance aussi rapidement ,  la douceur de ce long été indien y était , sans aucun doute, pour beaucoup.                                                                               

A l’approche des nombreuses terrasses , chacun  se rejouissait à l’idée d’une bonne consommation autour d’une table conviviale.  

Certains se sont limités au café capuccino et autres,  d’autres plus ou trop gourmands n’ont pû résister  au “koffie van het huis” ou aux glaces; quant aux glaces à vous de deviner qui est le gourmand  sur cette photo ???

Nous nous sommes quittés , contents de nous être retrouvés  et en nous disant à très bientôt à une autre activité de NimAc.



Ambiance

« cliquez ici »

Agenda du mois

  • Mercredi 15 novembre 2017
    Club de marche à St Walrick
  • Vendredi 17 novembre 2017
    Beaujolais nouveau