Club enfants

« Retour   |  Date : Vendredi 11 novembre 2016

Bonjour à tous,

"C'est avec un groupe de 10 enfants et 5 parents que nous nous sommes retrouvés vendredi dernier dans la forêt de Sint Walrick.
Ce fut une rencontre un peu particulière, car ayant lieu le 11/11, nous avons honoré quelques rites et traditions catholiques.
Afin de faire un petit clin d'oeil à Saint Martin (qui ouvre notamment la période du Carnaval), les enfants avaient apporté un lampion pour pouvoir s'éclairer dans la forêt à la nuit tombée. Certains d'entre eux avaient pris le temps de confectionner eux-mêmes de magnifiques lampions, ce qui ravit les passants qui croisaient notre chemin.

De plus, nous avons voulu honorer le rituel de "l'arbre à voeux" qui se trouve à la lisière de la forêt. J'avais alors demandé aux enfants de penser à un souhait pour un proche qui serait malade et d'écrire ce voeu sur un morceau de tissu afin qu'ils puissent l'accrocher dans le fameux "Arbre à fièvre" (koortsboom), comme l'indique la légende de Saint Walrick.

"Cette légende a été publiée dans une illustration catholique de 1885. Il y était raconté l'histoire d'un centurion païen et de sa fille qui vivaient au beau milieu de cette forêt hostile, infestée de brigands et de voleurs. Ils vivaient pauvrement dans une cabane, lieu où d'ailleurs serait construite plus tard la chapelle Sint Walrick. Malheureusement, sa fille était frappée par la maladie et elle était sérieusement menacée de succomber à la fièvre. Son père décidait alors de faire appel à Willibrord, qui était missionnaire dans cette région. Selon les écrits, Willibrord essaya non seulement d'amener les hommes à la repentance, mais essaya aussi de soigner la jeune fille. Il aurait ordonné au père d'attacher une mèche de cheveux de sa fille à un buisson voisin. Le centurion obéit à Willibrord et pu constater ensuite que sa fille fut guérie. En remerciement au missionnaire, le père et sa fille décidaient de se convertir tous les deux au christianisme.
Depuis lors, ce lieu est devenu un endroit de pèlerinage où les malades viennent accrocher leur voeu à l'arbre sacré. En 777, Charlemagne aurait ressenti également la force miraculeuse lorsqu'il se rendit à cet endroit et en reconnaissance à sa guérison, il fit construire une chapelle dédiée à Saint-Willibrord."

Et bien, ce fut une mission plus que périlleuse car il fallait accéder à l'arbre à voeux, un magnifique chêne majestueux et du coup difficilement accessible.
Les enfants, escaladant le mur de la chapelle, ont pu bien heureusement accrocher leur morceau de tissu et penser très fort à la personne de leur choix à qui leur voeu de guérison était destiné. Mais il y eut aussi des voeux au sens plus larges avec des souhaits de paix sur terre, par exemple.

Le papa du groupe a même pris tous les risques en escaladant le mur en ruine de la chapelle pour pouvoir mener à bien notre mission du 11 novembre.
Tout ce petit monde enfin descendu du mur, heureux de voir leur voeu bien accroché aux branches du "Koortsboom", on a pu reprendre notre ballade au milieu de cette forêt pleine de légendes et rituels.

En cours de route, les enfants ont voulu s'arrêter pour pouvoir construire une cabane. Petits et grands ont mis la main à la pâte afin de rassembler les plus belles branches et construire un abri de fortune. Le soleil d'une couleur orange intense commençait à descendre et se perdre derrière les arbres de la forêt de Saint Walrick et laissait place tout doucement à la lune, qui voulait grâcieusement nous éclairer pour pouvoir retrouver notre chemin vers le parking de la pannekoekenhuis.
En chemin, les enfants ont commencé à allumer leur lampion et leur lampe de poche, pour le plus grand bonheur des 10 enfants et des 5 parents que nous étions.

Ayant bien mérité une boisson chaude, nous avons cloturé ce Club enfants à l'intérieur du restaurant de Saint Walrick.

Notre prochain rendez-vous est fixé au 16 décembre pour notre rencontre "Bricolages de Noël"

Delphine."



Ambiance

« cliquez ici »

Agenda du mois

  • Mercredi 15 novembre 2017
    Club de marche à St Walrick
  • Vendredi 17 novembre 2017
    Beaujolais nouveau