Compte-rendu de la marche à Plasmolen

« Retour   |  Date : Mercredi 27 juin 2018

La date avait été mal choisie, le club de marche était décimé par les vacances précoces d’un bon nombre de membres du club : Bergen, la Zélande, Paris, la Bretagne, la Suisse avaient gagné la préférence.

À cinq, nous avons fait le tour du lac « de Grote Siep » profitant du soleil, du ciel bleu et de la bonne humeur de chacun , enfin bonne humeur ?? nous avons commencé la marche en râlant  et il faut le faire, au sujet du manque de discipline des Hollandais , qui « jettent n ’importe où »  canettes et  bouteilles plastique; franchement les sudistes parmi nous osaient sans soucis, cette grossièreté.  

Puis, l’un entraînant l’autre, les grèves  qui paralysent actuellement la France, y sont passées.

Et puis,  nous avons partagé  de nombreux souvenirs gais et moins gais.

Notre tempo plutôt pianissimo ,- nous ne sommes pas Napoléon- , nous ne pouvons pas faire trois choses à la fois comme lui, voire deux :  parler et marcher !! donc, notre tempo  permettait aux autres marcheurs de nous dépasser.

Afin de changer de sujet,  je notais la couleur des vêtements  de deux dames  hollandaises au pas ferme et nettement plus rapide que le nôtre : clairs, beiges ce qui nous permis d’entamer une discussion sur les couleurs, un de mes sujets favoris.   

Beaucoup le savent déjà, je suis fascinée par les couleurs et à  ce moment-là,  je repensais à un voyage à Umeå, en Laponie suédoise, après deux semaines sur la Côte d’Azur où le rouge vif, le jaune citron, le bleu roi rivalisaient avec le blanc et le  noir.

Ce fut le choc, ici aucun contraste pour  allécher notre regard, les habitants sont blancs : vêtements, cheveux, peau  et, surtout, pas un peu de couleur sur le visage pour égayer ce terne tableau , le maquillage n’est pas très apprécié chez les protestants rigoristes.

Soudain, sur un marché  un étalage avec des oranges attira mon regard, pour une native de la France profonde comme moi, totale absurdité -des oranges sur un  marché au pôle Nord-   pauvres fruits cueillis avant d’être murs et d’être malmenés  au cours  d’un long voyage.

Le marché de Brive la Gaillarde sentait les fruits gorgés de soleil et juteux à souhait, luisants sous  la douce rosée matinale et venus, le matin même, des villages tout proches.

Mais fin de ma digression sur les couleurs.

Nous savourions tout simplement,  ces beaux moments dans la nature, la beauté du  lac devenu cristal au soleil.

Le port  de plaisance « El Dorado » semblait apprécier le calme avant l’arrivée massive  des bateaux des juilletistes et des aoûtiens.

Puis,  nous avons évoqué la construction d’un bâtiment  dont le toit accueillera  un restaurant,  y  imaginant déjà une soirée Nimègue Accueil avec un beau coucher de soleil sur la Grote Siep.

Certains ayant déjà vu les magnifiques expositions  présentées actuellement aux Pays-Bas comme celle sur le génial M.C. Escher à Leeuwaarden, nous donnaient leurs impressions et  d’autres nous  signalaient la venue d’une exposition sur les Impressionnistes  à partir du 4 septembre au magnifique musée Singer à Laren.

Et, après tous ces échanges  amusants, amicaux, instructifs, nous  nous sommes rafraîchis en   flattant  notre gourmandise avec de délicieuses glaces de chez Clevers à Plasmolen.

Bel été à toutes et à tous !!

Violette

 



Ambiance

« cliquez ici »

Agenda du mois

  • Mercredi 24 octobre 2018
    Club de marche
  • Vendredi 16 novembre 2018
    Beaujolais dansant
  • Vendredi 30 novembre 2018
    Club du thé