Croisière Nimègue-Rotterdam

« Retour   |  Date : Jeudi 28 août 2008

Une croisière hollandaise

par Pierre van den Heuvel (mari de notre membre Souad van den Heuvel) 

Que d'eau! Que d'eau! Le 28 août, sous l'oeil vigilant de Violette, douze membres de Nimègue Accueil se sont embarqués sur le Brandaris qui les a menés de Nimègue à Rotterdam. Bercés par les eaux tranquilles du Waal, du Merwede et de la Meuse , ils ont vu défiler les berges sablonneuses, les vaches paisibles, les villages endormis, mais aussi les péniches, les chantiers navals, les docks, les dragues, les remorqueurs et, dans l'immense port de Rotterdam, l'activité impressionnante autour des conteneurs. Long défilé de lieux aux noms surprenants (Varik, Herwijnen, Avelingen...) ou référant à l'histoire industrielle du pays (Sliedrecht, Hardinxveld, Giessendam...). Malheureusement, le marin néerlandais, chargé de commenter ces lieux, avait beau épuiser son savoir, son discours restait incompréhensible à cause du volume de la conversation francophone qui ne diminua qu'au moment du copieux buffet servi à bord. Puis, les échanges allèrent de nouveau bon train, sans arrêt aucun. Comme le bateau.

 

Impressions

par Danielle et Simone, grand-mère et grand-tante de Marco Lenoir

Bien que prévenues par Marco, nous sommes très contentes d'avoir fait connaissance du groupe de Français domiciliés maintenant en Hollande. La croisière sur le Waal était très agréable.
Nous avons pu profiter du paysage, des habitations, des oiseaux et ruminants en bordure de ce fleuve très surprenant par son trafic et des rives étonnantes par leur diversité.
A l'heure du lunch, quelle surprise lors de la montée du buffet et la variété des plats !!!
Sachant que le port de Rotterdam était le 2ème du monde, nous avons découvert son immensité, sa modernité, l'activité de celui-ci, la quantité innombrable des containers, des superbes bateaux , etc.
Après cette très belle journée nous avons retrouvé un car très spacieux pour le retour à Nimègue.
Nous garderons un très bon souvenir de notre séjour parmi le club de Nimègue Accueil.

  

Croisière sur le Rhin (le Waal) 

par Dominique Oosterhof

 

Ce matin du 28 août 2008 nous sommes un petit groupe de Français à attendre sur l'embarcadère du Brandaris et à scruter un ciel fort nuageux : Violette n'aurait-elle pas été trop optimiste? Enfin nous montons à bord et là, surprise : on nous attribue les meilleures tables à l'avant du bateau. Cela va nous permettre de jouir du spectacle tout en restant bien au chaud à l'abri du vent.  

 On largue les amarres au vrai comme au figuré. Tous ceux qui ont déjà fait une croisière connaissent la magie de se laisser aller au fil de l'eau. Les conversations, voire les confidences, vont bon train et les décibels couvrent rapidement les commentaires du capitaine. Ce sera à nous d'interpréter le paysage qui défile - grèves sablonneuses, rares maisons, quelques ponts et puis la superbe tour de Zaltbommel que nous reconnaissons tous. Le trafic sur le fleuve est intense mais notre capitaine ne se laisse pas impressionner. Il a visiblement enclenché son pilotage automatique et comme un pilote d'avion délaisse ses commandes et lâche son gouvernail lors de la pause déjeuner.

Les passagers ont droit à un buffet bien garni et nous nous resservons volontiers une deuxième fois. A partir de Gorinchem les constructions se font plus nombreuses et ce sont enfin les villes, Dordrecht et Rotterdam, le but de notre voyage. Nous passons sous le célèbre pont Erasmus et  découvrons les immenses docks du premier port mondial. Là nous faisons une ample moisson de clichés - bateaux, grues, containeurs en tout genre; il règne une activité indescriptible. En début de soirée nous retrouvons les cars et c'est en un temps record - 1h30 - que les chauffeurs nous reconduisent à Nimègue.

La journée aura été fort réussie. Merci au comité.

 

 

« Nimègue Accueil » sur les flots hollandais

par Violette van der Spek-Chouzenoux

Nous avions tous écouté attentivement les prévisions de la météo, au jour J nous avions un temps estival hollandais : doux et gris qui, par ailleurs, ne freina en rien l'enthousiasme des participants.

Deux tables étaient réservées à l'avant du bateau pour notre groupe occupant ainsi toute la largeur du bateau ce qui nous donnait une vue totale du panorama et une grande indépendance, permettant ainsi de se déplacer sans gêner les autres passagers.

 

 


Ces places aux premières loges devinrent très vite notre « île française » où les conversations allaient bon train avec des échanges d'information en tous genres allant du meilleur poissonnier à l'exposition actuelle au musée le Valkhof sans oublier bien sûr les différences interculturelles.

 Après avoir longé les bords du Waal à Nimègue, les vertes prairies, cloutées de vaches noires et blanches, défilèrent paisiblement sous nos yeux nous offrant un calme paysage hollandais de carte postale,  agrémenté de temps à autre par de magnifiques ponts modernes, de quelques moulins et des jardins bien soignés des maisons au bord de l'eau.

A l'heure du déjeuner, nos tables si bien placées nous offrirent encore un avantage, celui d'être les premiers à avoir accès au buffet. De grandes assiettes sur lesquelles se côtoyaient salades, fruits, viandes et légumes chauds, nous furent servies : un vrai buffet hollandais riche et diversifié. Nos papilles gâtées par ces mets appétissants calmèrent, momentanément, l'ardeur de notre conservation, nous permettant enfin de comprendre les informations diffusées par les haut-parleurs.

Arrivés à Rotterdam nous fûmes impressionnés par l'envergure du port, l'architecture des bâtiments, la légèreté des grands ponts et la quantité du nombre de containers : certains bateaux contiennent le volume de 12.000 camions.

Pour le retour des bus très confortables nous ramenèrent  à Nimègue où chacun se quitta en souhaitant se revoir rapidement.

Une belle journée amicale à « Nimègue Accueil ».

 

 



Agenda du mois

  • Mercredi 15 novembre 2017
    Club de marche à St Walrick
  • Vendredi 17 novembre 2017
    Beaujolais nouveau