De Mookerheide

« Retour   |  Date : Mercredi 26 avril 2017

Sans aucun doute, Lydie voulait épater la galerie pour sa dernière participation à la marche de Nimègue Accueil, en se désignant comme guide  pour la randonnée du 26 avril dans la Mookerheide.                                                              

Et en effet, nous avons apprécié son trajet qui descendait et montait sur le St Jansberg, jusqu’à ce que, quelques instants, notre souffle réclama grâce.

Belle récompense, arrivées au sommet, une vue imprenable sur la vallée, la Meuse et au loin l’église de Cuijk  nous émerveilla. 

En bas, l’une des vaches rousses Highlander dont le groupe paissait paisiblement,  releva la tête à l’écoute de la langue incompréhensible que parlaient ces marcheuses françaises.

Ce beau cadre, où le paysage , la nature et le temps clément se mariaient  agréablement, invitait à la discussion.

Nous avons  parlé de notre constant étonnement et de notre profonde admiration pour les merveilles terrestres, la faune et la flore dont les sortes semblent illimitées.

Ceci nous mena à un long échange sur les dernières découvertes annonciatrices d’un monde meilleur.

Comme, la découverte accidentelle d’une scientifique espagnole, apicultrice à ses moments perdus, qui a remarqué que les larves qui envahissaient ses ruches mangeaient le sac plastique dans lequel elle les avait enfermées.

Quel sentiment a-t-elle éprouvé en pensant avoir peut-être trouvé le sésame qui détruira les monceaux de plastique  qui jonchent nos océans ?

Puis l’une entraînant l’autre, la découverte du docteur F. Saldtnamm, cardiologue français de renom qui semble parfois un peu farfelu en présentant  son livre « Votre santé sans risque » chez Albin Michel, annonce, elle-aussi, une avancée scientifique formidable.

 Frédéric Saldtmann mène des recherches avec des scientifiques néerlandais sur les caractéristiques des hétérocéphales, communément appelés : rats-taupes nus qui vivent très longtemps et dont le corps rejette toutes les matières inoculées : cellules cancéreuses, microbes, virus  etc…

Les rats-taupes nus sont des rongeurs qui vivent en Afrique (Somalie, Kenya, Ethiopie); ils  sont particulièrement laids  comme le montre la photo mais ils possèdent  des capacités uniques et ouvrent la voie à des découvertes exceptionnelles.

Puis, nous avons parlé d’autres êtres vivants des fonds des océans qui vivent à des températures extrêmement basses , de l’hibernation des papillons dans mon grenier etc…, toutes ces beautés et ces mystères nous laissèrent quelques instants - quelques instants seulement -  sans voix.

Finalement, ces discussions nous menèrent au restaurant « ‘t Zwaantje » qui nous attendait avec ses boissons réconfortantes.

Je profite de l’occasion pour remercier encore fois Lydie qui, il y a plus de 10 ans n’a pas hésisté à me soutenir dans mon projet de fonder Nimègue Accueil et qui a été un membre  mobilisateur très assidu  aux diverses activités.

A ce jour, nous avons accueilli 160 membres, qui ont partagé de bons moments à l’occasion des diverses activités.

Même si cette photo sur laquelle elle disparaît déjà,  semble symboliser son départ, Rotterdam n’est pas très loin et Lydie  revien dra  nous retrouver , au moins pour la fête de nos 10 ans le 7 octobre.

Violette



Ambiance

« cliquez ici »

Agenda du mois

  • Mercredi 15 novembre 2017
    Club de marche à St Walrick
  • Vendredi 17 novembre 2017
    Beaujolais nouveau