Diner à Valdin

« Retour   |  Date : Vendredi 26 octobre 2012

Pour ouvrir la page blanche commençons par une platitude avec l’expression  :

                  “on prend vite le pli pour les  bons moments”   

en effet, une fois encore ce fut un bon moment vendredi dernier, lorsque  la famille française  s’est retrouvée dans une ambiance détendue, joyeuse et pleine d’humour.

Les premiers sont arrivés à Valdin un peu avant sept heures. Une salle du premier étage était réservée pour Nimègue Accueil; avec émerveillement   nous avons découvert  notre salle   à manger d’un soir à la lumière tamisée,  aux murs fleuris, gaie et spatieuse, au milieu de laquelle trônait  notre table très agréablement dressée.

Notre hôtesse, Priscilla,  nous accueillit avec un délicieux verre de Proseco bien frais et elle nous donna quelques informations sur le déroulement de la soirée.

Nous avons mis  un CD de “la nouvelle génération française” qui commençait  avec la belle et sensuelle chanson  de Pauline Ester “une fenêtre ouverte”.

Vers 19h15 nous sommes passés à table et nous nous sommes lancés  dans la traduction  du menu, sur lequel se trouvaient des mets qui, pour les derniers arrivés au pays, ressemblaient  à tout sauf à quelque chose de connu.

De nombreuses questions arrivaient  :  qu’est-ce que c’est  “ andijvie” est-ce des endives ? le “dille”, les “ scampis pili, pili”, le “visduo”, le “ tournedos Stroganoff ”, le “kip oriëntaal”,  le “bitterkoekjesparfait”?  ; le choix s’avèrait particulièrement difficile devant les dix possibilités offertes  pour chacun des trois plats .

Enfin les commandes passées, les discussions allaient  bon train , Bacchus veillant  malicieusement  sur nous,  les boissons à volonté déliaient les langues, les rires fusaient de toutes parts.

Un brouhaha remplit très vite la pièce. Pauvres serveurs qui devaient s’égosiller afin d’être entendus pour annoncer les plats qui, du fait de leurs noms hollandais, restaient encore mystérieux pour nombre d’entre nous.   

L’histoire de nos pays ( France, Hollande, Colombie, Algérie)  remplit nos conversations,  ainsi que l’emploi du temps des journées, l’enseignement  continu hollandais très apprécié des mamans françaises,  le travail, etc… 

Le changement de place des participants entre chaque plat amèna  un certain chamboulement  et permit de nouveaux échanges .

Même Sofia, la fille  de 8 mois de Juan Carlos et Diana,  fut  sage comme une image jusqu’au moment où elle voulut  montrer  à la joyeuse assistance  qu’elle était là elle-aussi  et où elle versa quelques petites larmes; satisfaite du vif intérêt qu’elle suscitait, elle s’endormit rapidement.

Nous n’avons pas vu  le temps passer lorsqu’une d’entre nous remarqua qu’il était déjà 22h30.

Comme nous étions les derniers clients nous nous sommes résignés à nous quitter  vers 23h , le sourire aux lèvres , après un très bon repas dans une ambiance amicale,  pensant déjà à faire de ce dîner une tradition.



Ambiance

« cliquez ici »

Agenda du mois

  • Mercredi 15 novembre 2017
    Club de marche à St Walrick
  • Vendredi 17 novembre 2017
    Beaujolais nouveau