Le long du lac DE GROTE SIEP à PLASMOLEN.

« Retour   |  Date : Mercredi 25 septembre 2013

Une certaine agitation animait les participants à la première marche de la saison: l’une attendait, impatiente, le bac pour traverser la Meuse, l’autre perdait patience devant la lenteur des étudiants pour descendre du train à la gare Heijendaal;  toutefois tous les marcheurs arrivèrent à Plasmolen le sourire aux lèvres vers 10h30.

De nombreuses raisons étaient à l’origine de cette bonne humeur.

Tout d’abord le  plaisir de se retrouver  après la longue pause estivale et puis bien d’autres raisons.

Comme de revoir Françoise M. heureuse de pouvoir marcher avec nous Bravo Françoise! , quel exemple de courage tu es pour nous!!

Comme la présence de José tout juste rentré du Canada ; José “notre” coq dans la basse-cour du club de marche, José fidèle à lui-même allant de l’une à l’autre;   José nous sommes très contentes que tu soies de retour parmi nous.

Et comme, tout simplement la joie de papoter, d’échanger des nouvelles, des impressions sur un film vu récemment ,  tout ceci  dans un bel endroit.

 Il faut dire que le lac de Grote Siep à Plasmolen  paré de sa faune, du soleil et de ses bateaux valait le détour ce matin-là.

Ume légère brume laiteuse ajoutait au charme idyllique du décor. 

Sur le lac éloignés de la rive des animaux à plumes : grèbes, gallinules, colverts et autres glissaient doucement sur la surface lisse du lac.

Un  cormoran perché sur un piquet guêtait les frémissements de l’eau en quête de quelques poisson imprudent .

 A mi-route, face à l´entrée du canal vers la Meuse, on immortalise le moment.

Puis, en passant devant la grille arrière de mon jardin et en regardant mes derniers travaux de cantonnier, nous concluons qu’on nous raconte n’importe quoi en nous disant que la commune ne fait rien  par soucis d’écologie...

 Malgré un temps idéal mais sans doute apeuré par notre joyeux bavardage aucun animal à poils ne vint nous surprendre; dommage car le pelage doré d’un renard ou la robe rousse d’un écureuil aurait apporté une belle touche de couleur dans la verdure.

 Près du port de plaisance De Driesen   un des  gardiens prit une photo du  groupe.

Enfin pour clore cette marche sympathique nous avons dégusté, dans un café tout récemment restauré, diverses boissons chaudes agrémentées de chocolats fourrés, de liqueur de café à la crème fraîche, holala ! les calories perdues pendant la marche sont vite rattrapées .Et puis tant pis, de tels bons moments en valent bien la peine ! ( aucune tentative de marketing de ma part même si ce café est à recommander ….)



Ambiance

« cliquez ici »

Agenda du mois

  • Mercredi 15 novembre 2017
    Club de marche à St Walrick
  • Vendredi 17 novembre 2017
    Beaujolais nouveau