Marche en chanson

« Retour   |  Date : Vendredi 14 février 2014

Tout le monde était au rendez-vous à 10h sur le parking du restaurant St Walrick à Overasselt; Sabijn et José arrivèrent un peu plus tard bloqués sur la route par un camion.

Nous sommes partis avec entrain à la découverte des vennen (marais) déboisés récemment.Celui qui a dit qu’en France “tout finit par des chansons” ne connaissait pas Nimègue Accueil et pour cause, puisque c’était Beaumarchais dans son “Mariage de Figaro”au XVIIIe siècle. Ce mercredi 14 février la marche s’est déroulée du début à la fin sous le signe de la chanson française.

Tout d’abord , nous empruntons un chemin très boueux et plein d’ornières occasionnées par les travaux et… la première chanson fuse déjà: La gadoue

Du mois de septembre au mois d'août
faudrait des bottes de caoutchouc
pour patauger dans la gadoue,la gadoue, la gadoue, la gadoue
hou la gadoue, la gadoue.

Nous passons les ruines de la chapelle où chaque année le 1er avril, jour du décès de St Walrick (St.Valéry) en 622, l’“hymnus ad galli cantum” (l’ hymne au chant du coq ) est interprété aux aurores par la chorale “Schola cantorum Karolus Magnus : Ales, diei nuntius, Lucem propinquam praecinit

Pas nécesaire de citer plus loin ce texte que nous connaissons évidemment tous par coeur !!…

deuxième chanson

Puis nous découvrons un paysage dénudé, sablonneux, privé de ses feuillages qui sera embelli, paraît-il, dans une année ou deux par le violet des bruyères. A partir de la petite colline une vue imprenable sur un lac où flotte une légère brume , reflets de quiétude et de mystère qui nous amènent à évoquer la chanson de Jacques Brel “le plat pays”:

Avec un ciel si bas qu´un canal s´est perdu
Avec un ciel si bas qu´il fait l´humilité
Avec un ciel si gris qu´un canal s´est pendu
Avec un ciel si gris qu´il faut lui pardonner
Avec le vent du nord qui vient s´écarteler Avec le vent du nord écoutez-le craquer
Le plat pays qui est le mien

troisième chanson

Puis, Sabijn nous parle du CD des chansons de Barbara qu’elle écoute en boucle dans sa voiture. L’amitié franco-néerlandaise qui soude notre club de marche semble être illustrée par la fameuse chanson de Barbara “Göttingen” , joyau du genre qui invite à une meilleure connaissance de l’autre et à son acception.
Ils savent mieux que nous, je pense,
L´histoire de nos rois de France,
Herman, Peter, Helga et Hans,
A Göttingen...

quatrième chanson

Alors, après une heure et demie de marche, assoiffés mais ravis, nous nous retrouvons dans le café St Walrick bondé de monde et très bruyant. L’ambiance amicale incite José à fredonner, avec son bel accent du midi comme il se doit , une chanson de Fernandel. Nous l’écoutons attentivement tout en dégustant notre café noir ou capuccino accompagné, pour la plus gourmande d’entre nous mais dont nous tairons le nom ici, d’une tarte chaude arrosée de crème anglaise:

Aujourd'hui peut-être ou alors demain
Ce sacré soleil me donne la flemme…

cinquième chanson

La sérénité des paysages, les chansons partagées, la chaleur réconfortante du café et comme d’habitude le temps sec, ont fait de cette marche un moment chaleureux qui nous invite à le revivre le plus vite possible.

VOC



Ambiance

« cliquez ici »

Agenda du mois

  • Mercredi 15 novembre 2017
    Club de marche à St Walrick
  • Vendredi 17 novembre 2017
    Beaujolais nouveau